in ,

Guinée / Enseignement technique : le président de la transition institue des bourses d’études et d’entretiens

Guinée / Enseignement technique : le président de la transition institue des bourses d'études et d'entretiens
Edukamer
Edukamer
Developer: 237 SOLUTIONS
Price: Free

Guinée / Enseignement technique : le président de la transition institue des bourses d’études et d’entretiens. Dans un décret rendu public au journal du 29 heures 30, de la télévision nationale, le président de la transition a institué, ce vendredi 14 octobre 2022, des bourses d’études et d’entretiens dans les institutions d’enseignement technique et de formation professionnelle publique.

Ainsi, selon le décret, pour les différentes catégories de bourses, il est institué en République de Guinée, une bourse d’étude et une bourse d’entretien aux bénéfices des apprenants aux institutions des enseignements techniques et de formation professionnelle publique.

La bourse d’étude autorise l’apprenant à suivre gratuitement les cours dans les filières d’orientation disponibles dans les institutions d’enseignement technique et de formation professionnelle publique.

Elle est une assistante financière allouyée sans conditions aux bénéficiaires pour aider à couvrir certains besoins fondamentaux (transport, restauration, hébergement, fournitures).

Conditions d’obtention de renouvellement et suppression de la bourse d’étude. Les conditions d’obtention de la bourse d’étude sont définies comme suit :

  • Être de nationalité guinéenne ;
  • Être admis au concours ou sur titre dans une des institutions d’enseignement technique et de formation professionnelle publique ;
  • Satisfaite aux modalités d’inscription au début de l’année scolaire et suivre régulièrement les cours.

La bourse d’étude est cependant renouvelée chaque année sur la base des résultats obtenus par l’apprenant lors des sessions théoriques et pratiques et consignés dans son livret scolaire.

De cet fait, elle est supprimée pour l’une des raisons suivantes:

  • Deux redoublement successifs ou être exclu du programme de formation;
  • Deux mois d’absence non justifiée aux cours;
  • Violation délibérée du règlement intérieur de l’école.

Conditions d’obtention de renouvellement et de suppression de la bourse d’entretien. 

Les conditions d’obtention de la bourse d’entretien sont définies comme suit :

  • Remplir les formalités d’inscription au début de l’année scolaire et suivre régulièrement les cours;
  • Pour les apprenants en première année, être admis sur concours ou sur titre dans l’une des institutions d’enseignement technique et de formation professionnelle publique ;
  • Pour les apprenants des autres années, ne pas être concernés par les conditions définies dans l’une des raisons sur la perte du bénéfice de la bourse d’entretien évoquée ci-dessous.

La bourse d’entretien est renouvelée chaque année sur la base des résultats scolaires obtenus par l’apprenant lors des évaluations théoriques et pratiques et consignés dans son livret scolaire.

L’apprenant perd le bénéfice de la bourse d’entretien pour l’une des raisons suivantes :

  • Un seul redoublement ou d’exclusion du programme de formation ;
  • Deux mois d’absence non justifiée au cours ;
  • Violation délibérée du règlement intérieur de l’école.

Gestion de la bourse d’entretien 

Elle est assurée par le département en charge de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle.

Le montant de la bourse d’entretien est mensuellement versé à l’apprenant qui émarge dans le registre de paie. Ce paiement peut être toute fois effectué par voie électronique sur le compte de l’apprenant.

Montant de la bourse d’entretien 

Les bourses d’entretien en Guinée sont accordées pour des années consécutives. Le montant mensuel de la bourse d’entretien en GNF est fixé comme suit :

Filière de formation tous les niveaux

  • 1- Santé : 150 mille GNF;
  • 2- Autre filière : 150 mille GNF;
  • 3- ENAE, ENATEF, ENAM: 200 mille GNF, ENI 250 mille GNF.

Les conditions d’application de ces dispositions seront fixées sur proposition de la commission nationale des bourses extérieures par arrêté du ministère en charge de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

En fin, les ministres en charge de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, du budget et des finances, sont chargés chacun à ce qui le concerne de l’application du présent décret.