in , ,

www.dgsn-cm.org inscription en ligne concours police camerounaise 2021

Résultats concours Police Cameroun 2022

www.dgsn-cm.org inscription en ligne concours police camerounaise 2021. Le concours de la police du Cameroun a été lancé il y a quelques semaines et de nombreux candidats en herbe doivent encore effectuer leur inscription en ligne.

Bien qu’il existe une plate-forme en ligne établie pour le processus d’inscription, que l’on aurait pu s’attendre à ce qu’elle facilite le processus d’inscription, les choses semblent plutôt être le contraire.

Il est vraiment dommage de voir que la plupart des sites Web appartenant au gouvernement au Cameroun connaîtront des limites de ressources (la plupart se déconnecteront) lorsque les choses comptent le plus.

LA DÉLÉGATION GÉNÉRALE SÛRETÉ NATIONALE CAMEROUNAISE

Après un Arrêté du Haut Commissaire du Cameroun, les premiers Services de Police de notre pays ont vu le jour en 1925, avec la création du Commissariat de Douala.

Par la suite, le Haut-Commissariat de la République Française a signé le 1er Juin 1946, un Arrêté « portant réorganisation de la Sûreté Nationale dans les territoires du Cameroun ». Le 31 Août de la même année, un autre Arrêté « portant transformation du Corps de la Police indigène…, en Corps de Gardiens de la Paix et de la Sécurité Publique » est signé. Ce dernier texte constitue l’acte de naissance de notre Police en uniforme.

C’est en 1947 que survient la création de la Direction de la Sûreté, couplée avec l’organisation d’un service spécialisé.

Il convient de préciser qu’avant 1959, la Police Camerounaise était divisée en deux principales entités, celle du Cameroun Occidental dénommée « West Cameroon Police Force », avec pour quartier général Buea et celle du Cameroun Oriental basée à Yaoundé. La « West Cameroon Police Force » était calquée sur le modèle Britannique.

C’est avec la nomination de Jean Marie EVINA EDJO’O comme Directeur de la Sécurité que les deux Polices vont fusionner, ceci bien avant le Référendum du 11 Février 1961. C’est ainsi que de 1959 à 1969, on connaîtra une période transitoire au cours de laquelle les polices des deux Etats fédérés étaient dirigées par le Premier Ministre ou le Ministre de l’Intérieur.

Le 03 Mai 1969, un Décret Présidentiel portant création de la Délégation Générale à la Sûreté Nationale réorganisera les forces de Police avec comme premier Chef de Corps Paul PONDI. Toutefois, il faut relever qu’il existe à cette période, une Police en tenue chargée du Maintien de l’Ordre et, celle en civil œuvrant en matière de Police Judiciaire et de Renseignements. Ces deux branches vont fusionner en 1979.

De 1984 à 1989 et de 1991 à 1996, la Délégation Générale à la Sûreté Nationale sera transformée en Secrétariat d’Etat à la Sécurité Intérieure dirigé respectivement par Messieurs Denis EKANI et Jean FOCHIVE.

C’est le Décret n°96/034 du 1er Mars 1996 portant « création de la Délégation Générale à la Sûreté Nationale » et signé du Président de la République, Son  Excellence Paul BIYA, qui lui confère sa dernière appellation.

Depuis le 30 août 2010, elle a à sa tête, Martin MBARGA NGUELE qui, il faut le mentionner, est à son deuxième passage comme Délégué Général à la Sûreté Nationale après celui du 22 août 1983 au 04 août 1984.

Malgré toutes ces multiples mutations dans la forme, le fond est toujours resté le même, les missions également. Notamment, la protection des institutions et la sécurisation des personnes et de leurs biens.

Missions de la DGSN Camerouaise

Sous l’autorité du Président de la République, Chef Suprême des Forces de Police, la Sûreté Nationale se définit comme un Corps de Commandement et d’Administration. Elle est composée d’unités territoriales (Postes et Commissariats de Sécurité Publique, Commissariats Centraux) qui sont des forces de première catégorie et des unités spécialisées telles que le Commandement Central des Groupements Mobiles d’Intervention (CCGMI), le Groupement Spécial d’Opérations (GSO) et les Groupements Mobiles d’Intervention (GMI) qui constituent des forces de deuxième catégorie. Elle assure des missions spécifiques, déclinées dans l’article 3 du Décret n°2012/540 du 19 Novembre 2012 portant organisation de la Délégation Générale à la Sûreté Nationale de la manière suivante :

  1. la Sûreté Nationale a pour mission fondamentale d’assurer le respect et la protection des institutions, des libertés publiques, des personnes et des biens ;
  2. elle assure le respect de l’exécution des lois et règlements ;
  3. elle concourt à l’exercice de la Police administrative et de la Police judiciaire ;
  4. elle concourt en outre à la Défense Nationale.

L’article 4 de ce même Décret dispose que la Sûreté Nationale est chargée :

  • De la sécurité intérieure et extérieure de l’Etat ;
  • De la recherche, de la constatation des infractions aux lois pénales et de la conduite de leurs auteurs devant les juridictions répressives ;
  • Du maintien de l’ordre et de la paix publics, de la protection, de la sécurité et de la salubrité publiques, plus particulièrement dans les agglomérations urbaines ;
  • De la lutte contre la criminalité nationale, internationale et transnationale ;
  • De la recherche du renseignement ;
  • Des missions d’information, de sécurité, de protection et d’intervention comportant des contacts avec les populations, dans le cadre de la Défense Nationale.
  • De la sécurisation de la nationalité camerounaise.

Le site d’inscription au Concours de la Police du Cameroun ne fonctionne pas la plupart du temps

Cela semblera être une maladie ici au Cameroun. La plate-forme des concors de police s’enregistre en ligne pour la plupart hors ligne et de nombreux candidats n’ont pas saisi l’occasion d’exprimer leur amertume face à ces problèmes qui n’ont pas été abordés.

Pour ma part cela fait plus de 4 jours maintenant, j’ai commencé l’inscription en ligne d’un candidat et je n’ai toujours pas pu terminer le processus.

Beaucoup demandent une méthode alternative pour s’inscrire, le cas échéant. Mais nous ne connaissons aucune alternative de ce type et la DGSN n’en a pas fait mention non plus.

Que devrais-je faire?

Comme nous l’avons dit à beaucoup d’autres confrontés aux problèmes d’accès au site Web de la DGSN pour l’inscription en ligne au Concours de police, la meilleure chose à faire sera de continuer à essayer le site Web de temps en temps.

Dans la plupart des cas, il ouvre très tôt le matin ou tard le soir.

Bien que récemment, le site Web a été hors ligne presque toute la journée. Et même s’il a été mis en ligne, il sera terriblement lent et impossible à utiliser.

www.dgsn-cm.org inscription en ligne concours police camerounaise 2021 – Contacter la DGSN

Seule la DGSN peut fournir un correctif alternatif pour leur plateforme en ligne qui n’est pas accessible pour le moment.

Une suggestion de notre part car Edukamer n’a rien en relation avec la DGSN sera que ceux qui n’ont pas accès au portail en ligne pour entrer en contact avec la DGSN. Vous trouverez ci-dessous une liste de contacts qui vous seront utiles.

Quelques adresses utiles ?

Direction de la Police Judiciaire (DPJ) :  222 23 24 11
Groupement Spécial d’opérations (GSO) : 222 30 65 15
Numéro d’utilité publique de la DGSN : 1 500

Équipes Spéciales d’interventions Rapides (ESIR) : 117 ou 17
Compagnie de Sécurisation des Diplomates :  (CSD) : 120

CENTRE

  • Délégation Régionale de la Sûreté Nationale 222 23 26 53
  • Division Régionale de la Police Judiciaire : 222 23 04 22
  • Groupement Mobile d’Intervention N°01 : 222 21 24 04
  • Aéroport International de Yaoundé Nsimalen : 222 23 36 02

Commissariat Central n°01 : 222 22 29 32

  • Commissariat du 1er (Centre Administratif) : 222 23 26 56
  • Commissariat 2eme (Mokolo) : 222 22 60 68
  • Commissariat 3eme (Nkoldongo) : 222 22 44 91
  • Commissariat 5eme (Ngoa-Ekellé) : 222 22 01 88
  • Commissariat 6eme (Etoudi) : 222 20 80 55
  • Commissariat 10eme (Bastos) : 222 21 78 03
  • Commissariat 17eme (Messassi) : 655 97 62 15
  • Commissariat 18eme (Ngousso) : 655 97 62 18

Commissariat Central N°02 : 222 22 72 72

  • Commissariat 8eme (Mbankolo) : 222 22 62 30
  • Commissariat 11eme (Cite Verte) : 222 22 62 37
  • Commissariat 12eme (Nkolbisson) : 222 22 75 83

Commissariat Central N°03 : 222 31 52 92

  • Commissariat 7eme (Efoulan) : 222 31 52 92
  • Commissariat 9eme (Medong) : 222 31 85 97
  • Commissariat 13eme (Melen) : 222 31 41 04
  • Commissariat 19eme (Ahala) : 655 97 62 21

Commissariat Central N°04 : 222 23 13 34

  • Commissariat 4eme (Mimboman) : 222 23 13 34
  • Commissariat 14eme (Ekounou) : 222 30 48 53
  • Commissariat 15eme (Odza) : 222 30 48 58
  • Commissariat 16eme (Mimboman Château) : 222 22 50 62
  • Commissariat 20eme (Biteng Maetur) : 655 97 62 24

ADAMAOUA

  • Délégation Régionale de la Sûreté Nationale : 222 25 14 83
  • Division Régionale de la Police Judiciaire : 222 25 23 59
  • Commissariat Central : 222 25 12 49
  • Groupement Mobile d’interventions : 222 25 10 87

EST

  • Délégation Régionale de la Sûreté Nationale : 222 24 15 36
  • Division Régionale de la Police Judiciaire : 222 24 16 37
  • Commissariat Central : 222 24 11 60
  • Groupement Mobile d’interventions : 222 24 12 90

EXTRÊME – NORD​

  • Délégation Régionale de la Sûreté Nationale :  222 29 15 01
  • Division Régionale de la Police Judiciaire : 222 29 32 82
  • Commissariat Central : 222 29 25 99
  • Groupement Mobile d’interventions : 222 29 12 02

LITTORAL

  • Délégation Régionale de la Sûreté Nationale : 233 43 77 32
  • Division Régionale de la Police Judiciaire : 233 42 19 99
  • Groupement Mobile d’intervention N°02 : 233 42 00 99
  • Aéroport International de Douala : 233 42 37 58
  • Commissariat Central N°01 : 233 42 79 89
  • Commissariat Central N°02 : 233 39 67 00
  • Commissariat Central N°03 : 655 97 65 67
  • Commissariat Central N°04 : 656 97 00 63 

NORD​

  • Délégation Régionale de la Sûreté Nationale : 222 27 22 65
  • Division Régionale de la Police Judiciaire : 222 27 14 11
  • Commissariat Central : 222 27 14 11
  • Groupement Mobile d’interventions : 222 27 20 88

NORD – OUEST​

  • Délégation Régionale de la Sûreté Nationale : 233 36 11 86
  • Division Régionale de la Police Judiciaire : 233 36 12 57
  • Commissariat Central : 233 36 11 44
  • Groupement Mobile d’interventions : 233 36 12 14

OUEST​

  • Délégation Régionale de la Sûreté Nationale : 233 44 14 19
  • Division Régionale de la Police Judiciaire : 233 44 12 24
  • Commissariat Central : 233 44 14 09
  • Groupement Mobile d’interventions : 233 44 14 97

SUD

  • Délégation Régionale de la Sûreté Nationale : 222 28 33 92
  • Division Régionale de la Police Judiciaire : 222 28 35 24

SUD – OUEST​

  • Délégation Régionale de la Sûreté Nationale : 222 24 15 36
  • Division Régionale de la Police Judiciaire : 222 24 16 37
  • Commissariat Central : 222 24 11 60
  • Groupement Mobile d’interventions : 222 24 12 90

Inscription en ligne concours police camerounaise 2021

Le portail d’inscription en ligne au concours de la police camerounaise :

https://www.dgsn-cm.org 

Leave a Reply